03 décembre 2008

Brumes d'automne sur la Beauce

Je VEUX écouter le Salve Regina de Pergolese par Andreas Scholl Futures récoltes moussant à peine, vert cru sur la terre nueOu champs éventrés, alignements de mottes grasses et luisantesSous-bois frileux tapissés de feuilles roussesGrilles rouillées barbues de viorne griseMurs de fermes en meulière, autistes, tournés vers l'intérieur Bon d'accord, ma poésie à deux balles te fait bailler (ou peut-être même te fait rire...), alors remettons les pieds sur terre, redescendons à ton niveau... Sais-tu que si tu vas à Orléans, tu... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:38 - - Commentaires [26] - Permalien [#]

14 novembre 2008

Andante

Une consigne d'écriture chez Impromptus Littéraires qui m'a inspirée... Ecrire en laissant divaguer son imagination sur la musique, j'adore ! Le soleil miroite sur la mer À l’infiniEt l’été s’étire et se loveDans les bras d’une plage blondeLe ressac bleu et vert me berceÀ l’infiniEt dans la dune je m’étire et me loveEntre tes bras Photographie collection personnelle
Posté par madamedekeravel à 08:56 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 octobre 2008

peur d'enfant

C’est en juillet 1969, au siècle dernier ma chérie, elle est en vacances chez ses grands-parents, à la campagne. Elle a ton âge, moins d’années que de doigts. Elle vient d’entendre aux informations du soir qu’un homme, un représentant de la race humaine, vient de poser le pied sur la lune. Elle s’assoit sur le perron et, le nez en l’air, se mouche dans les étoiles (ça ce n’est pas elle non plus qui l’a inventé, c’est un chanteur du siècle dernier chérie, un grand belge beuglant des textes délicats). Son grand-père s’assoit à côté... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 octobre 2008

poison !

Chère C., Suite à ta question de l'autre jour, je me suis un peu documentée sur la cigüe. La grande cigüe (ou cigüe tachetée) est une plante violemment toxique ; la petite cigüe (ou cigüe des jardins ou persil des chiens) l'est un peu moins. On les trouve assez fréquemment dans les haies, sur les talus et dans les champs. C'est une plante de la famille des ombellifères, comme la carotte, le fenouil, le persil (Oh commissaire, le persil, violemment toxique, vous galéjez ? ou aurais-je commis une épouvantable méprise ?...). La... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 07:04 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
04 septembre 2008

fast-portrait

J'ai une nouvelle idée ! (elle bouge pas beaucoup la mère de K, mais qu'est-ce qu'elle cogite !) Je vais me mettre au goût du jour (non je ne vais pas m'acheter un i-phone !), en cette époque où tout va vite : manger, voyager, s'informer, grandir, je vais écrire vite. Enfin en réalité, il ne s'agit pas d'écrire vite mais de lire vite, c'est à dire d'écrire un texte très court. Le but du truc, c'est de faire une collection de micro-portraits (j'ai déjà parlé de portrait là, remember ?). Je lance l'idée (bing, elle est retombée... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:55 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
27 juin 2008

la Maison du Roy

On avait dit "pas de politique", oui, je sais, mais là j'ai pas pu m'en empêcher ... J'ai juste copié une page de Wikipedia et j'ai ajouté des sous-titres iconographiques. Un peu de musique à écouter pendant ta lecture ? Tiens, pourquoi pas Marin Marais, joueur de viole de la musique de la chambre du Roy. Il était accusé par Monsieur de Sainte Colombe de faire de la "musique de cour" (terme très péjoratif dans sa bouche) mais il a commis quelques pièces de viole moins courtisanes. Maison du roi    La... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 19:43 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

14 juin 2008

l'effacée

J'ai déjà parlé de Jean Sébastien Bach, tu te rappelles ? Tu vas croire que je suis monomaniaque, mais la musique que j'ai choisie pour ma page précédente m'a fait penser à un petit texte que j'ai écrit sur Bach et que j'avais envie de t'offrir. Et en lisant il faut que tu écoutes ça (Bach - suite anglaise N°2 BWV 807 - prélude) (il y avait plusieurs interprétations disponibles, j'ai choisi cette interprète pour plaire à monsieur de K). Extrait de "l'effacée", nouvelle en gestation :Mais pas de cantate aujourd’hui, j’ai... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
06 juin 2008

rendre à César

L'autre jour je tombe au gré de mes périgrinations sur une citation qui me botte : you can do anything with bayonets except sit on them (on peut faire beaucoup de choses avec les baïonnettes, sauf s'assoir dessus) blanc Je voulais vérifier s'il voulait que je m'assoie sur une baïonnette horizontale ou verticale, ce qui, tu en conviendras, est une question de la plus haute importance ! Et en cherchant avec gougueule l'auteur de cette citation je la trouve attribuée tour à tour à Thomas Hardy, Napoléon Ier, Talleyrand,... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:03 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
08 avril 2008

take me to the moon

Sortez vos cahiers de musique !Oh et puis non, sortez juste vos oreilles et vos yeux ! This is major Tom to ground controlI'm stepping through the doorAnd I'm floating in a most peculiar wayAnd the stars look very different todayDavid Bowie - space oddity Un de mes plus marquants souvenirs d'enfance (ouais je sais je suis vieille, ça craint du boudin !) :Juillet 1969. Je suis assise sur le perron de la maison de mes grands-parents. C'est le soir. Mon grand-père met son bras autour de mes épaules et me dit "Tu te... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 13:54 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
12 décembre 2007

madame Nounours

J'ai deux madame Nounours dans ma vie. La première est une bloguine (mot-valise ... je te laisse chercher) provençale et néanmoins photographe (ou maikresse ?) qui s'amuse à planter des aiguilles d'or dans un ours à mon effigie (aïe ! ah tu vois !...). Et elle m'a fait un cadeau merveilleux ® ® ® La deuxième c'est la dame du premier étage (au fond à gauche en sortant de l'ascenseur) que j'avais surnommée la mal-b*isée parce qu'elle braille partout dans la résidence et "le règlement intérieur dit que ..." par-là, et... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 21:16 - - Commentaires [20] - Permalien [#]