31 août 2007

what's your name ?

L'idée m'est venue en entendant un reportage à la radio, réalisé par un Gregory Jenesaispasquoi, et je me suis dis "y'a quand même des prénoms drôlement connoté !..."   Le 16 oct 1984 le corps du petit                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:41 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

28 août 2007

bionique (ta mère)

Si t'as tout bien suivi, tu sais que le gecko marche au plafond grâce à un physicien nommé Van der Waals. Et bien cette découverte a inspiré les ingénieurs, qui ont inventé un robot qui marche au plafond : Stickybot. Si t'as que 3 mn, va voir ça, mais si t'as un peu plus de temps (et que tu veux réviser ton anglais), va voir la vidéo complète. Et il n'y a pas que le gecko qui a inspiré les ingénieurs, il y a aussi la bardane, qui a permis l'invention du Velcro, la feuille de lotus qui a permis l'invention d'un matériau... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 12:48 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
24 août 2007

gecko

Je disais donc : En fait la question intéressante à se poser n'est pas "comment les mouches marchent au plafond ?" mais "comment les geckos marchent au plafond ?". Car les mouches ont bêtement des pieds gluants, mais les geckos, eux, ils ont des forces de Van der Waals ! Et ça, c'est pas banal ! Les forces de Van der Waals sont des attractions très faibles entre les molécules (de deux surfaces en contact par exemple). L'énergie des forces de VdW (ouais, j'ai la flemme ...) c'est ça : Evidemment, vu... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:47 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
21 août 2007

la mouche

Donc, Il me faut répondre à une question que je me suis posée moi-même (c'était là, remember ?) : "Pourquoi les mouches ne tombent-elles pas quand elles marchent au plafond ?". La réponse de Pepina n'est pas la bonne. Madame de Keravel, telle l'exploratrice (Dora ?), armée de son cyber-sac-à-dos et de son petit vélo magique (oui, oui, c'est dans la tête qu'elle l'a le petit vélo) a écumé les bas-fonds des ports mal-famés de l'internet pour vous trouver la réponse. Ben il s'avère que tout bien réfléchi (rien à voir,... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:33 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
17 août 2007

mahonesa

La semaine dernière, nous avons occis toute une famille de crabes (assassins !), nous leur avons brisés tous les membres (tortionnaires !), et avons sucé leurs replis les plus secrets (pervers !) après les avoir enduits de mayonnaise (*). Mademoiselle A. de K. qui est allée caboter (pour ne pas dire cabotiner) dans les îles Baléares cet été me dit que le mot "mayonnaise" vient de Mahon (Maó en catalan), capitale de Minorque, prise aux anglais en 1756 par le duc de Richelieu (neveu du cardinal), et que la recette... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 10:46 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
13 août 2007

Karte Postale

Mon cher ami, Ma chère amie, * Une petite carte postale pour te dire que je ne t'oublie pas. J'ai même plein de choses à te dire. Mais ma créativité est bridée par le bas débit ...J'écrivais l'autre jour chez Flo Py que ce qui m'avait motivée à arrêter de fumer c'est que je n'aimais pas me sentir dépendante du tabac. Et voilà que je me découvre une autre dépendance !Quand mon frère m'a offert un modem pour mon anniversaire il y a 7 ou 8 ans, je lui ai dit "Tu crois ?...".Quand monsieur de Keravel m'a dit il y a un an... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:56 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
07 août 2007

Pêches de vigne

e n’ai jamais mangé d’aussi bonnes pêches que quand j’étais petite et que nous allions en vacances dans les Pyrénées Orientales. Des petites pêches aux joues rouges et veloutées qu’on vendait au marché, intransportables car trop mûres, donc réservées à la consommation locale. Des pêches si mûres que les doigts s’enfoncent dedans quand tu les attrapes. Et quand tu les croques le jus coule sur ton menton. L’évocation de leur goût sur ma langue, doux, sucré et pourtant acidulé, parfumé, musqué, ce goût m’évoque des images de cavalcades... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
02 août 2007

de l'importance de l'ordre

on, madame de K n'a pas viré à droite toute. Je me suis juste fait une petite réflexion en passant à propos du titre d'un livre de Julia Kristeva "Seule, une femme". Imagine la subtilité de la langue française : seule une femme, une seule femme, une femme seule. 3 mots, 3 possibilités, 3 significations. Et en ajoutant la virgule on augmente encore les possibilités : il y a une nuance entre "une femme, seule" et "seule, une femme". Ça m'a fait penser à L**, une jeune slovaque à qui j'ai donné des... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 10:43 - - Commentaires [18] - Permalien [#]