Il me plaît de penser que je suis la dernière à t'avoir vue consciente.

Il me plaît de penser que derrière tes paupières tressaillantes c'est l'image de moi, imprimée sur ta rétine bleuie, qui t'accompagne dans ton dernier coma.

Il me plaît de penser que je suis pour toujours ta première petite fille.

pas de commentaires sur cette page please !