Je me suis posé une question l'autre jour alors que je regardais un documentaire sur la Tunisie : on m'a MtStMicheltoujours dit qu'en Méditerranée il n'y avait pas (ou très peu) de marées. Alors pourquoi en Tunisie (aux îles Kerkennah ?) y en a des marées ? Et pourquoi Pepina dit qu'au Mexique y a pas de marée ? Et pourquoi au Mont Saint Michel la marée monte à la vitesse d'un cheval au galop ? Et pourquoi ... (t'as vu sur la photo ce n'est pas la marée qui galope vers le Mont Saint Michel)

Bref ! tu sais pas grand-chose hein ?

Se poser des questions n'est que le premier pas vers la connaissance, le deuxième pas étant de trouver la réponse à ses questions. Et bien là, mon ami, prépare-toi à une grosse déception : je ne vais pas te donner la réponse, car je crois que tu n'es pas capable de la comprendre (ce qui est une manière élégante (ou pas très élégante) demanche dire que je n'ai rien compris !!!...).

J'ai quand même compris que la raison pour laquelle l'amplitude de marée est si forte au Mont Saint Michel, c'est qu'il est au fond d'un "entonnoir" (regarde la carte à gauche).

La marée est due à l'attraction sur la mer de la lune et du soleil, mais elle dépend aussi de leurs positions relatives par rapport à la terre, de la force d'inertie de la masse d'eau, de la force centrifuge due à la rotation de la terre, des courants marins, du vent, de la forme des côtes, de la profondeur au large de ces côtes... tu vois le bintz ! Ben y a quand même des gens supra-forts qui arrivent à calculer les heures et les amplitudes des marées ! (je dis chapeau !) Chaque phénomène est représenté par une onde sinusoïdale (composante harmonique), du genre (et ça c'est rien que pour la lune !) :

equationMaree (hé hé)

Et après, il suffit (!) d'additionner les ondes (environ 30).plage

Si tu vas sur le site du Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM) tu auras des tas d'explications que je serais bien incapable de résumer (vas-y toi, résume la définition du coefficient de marée qui est "le quotient du marnage semi-diurne de la formule harmonique par la valeur moyenne du marnage pour les marées de vive-eau d'équinoxe, admise à 6,1m à Brest")

Donc, comme on n'est pas plus avancés, je te propose qu'on s'assoie sur la plage et qu'on regarde la mer monter.

Photographie monsieur de K