06 mars 2006

ça devait arriver ...

Je suis cocue ! Il s'est laissé séduire par une photo.(personnellement je trouvais le vendeur plus sexy que le vendu ...)Il a rêvé de lui pendant deux mois (le bougre a été long avant d'accepter de venir à la maison).Il ne pense plus qu'à lui.Il ne parle que de lui. Et s'il ne dort pas avec lui c'est que j'ai mis un véto formel ...
Posté par madamedekeravel à 16:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 mars 2006

paparazzi

Moi je comprend pas les gens qui se plaignent d'être harcelés. C'est bizarre... Moi y'a jamais de paparazzi devant chez moi ... même depuis que je fais ce blog ! Je ne vous ferai pas l'injure de vous donner l'étymologie du mot paparazzi ... Oh si, fais nous l'injure ! Bon ben ça vient d'un mot italien qui signifie paperasses (pour mauvais journal). AAAAAbsolument pas !!! Ca veut dire : ceux qui traquent le pape pour le photographier. Mais pas du tout ! C'est ceux qui font une razzia chez leur père. N'importe quoi... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 12:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 mars 2006

adamantin

J'ai trouvé un mot que je ne connaissais pas en lisant "La pique du jour" de l'excellentissime Robert Merle (vous connaissez la série "Fortune de France" ?). Ce mot "adamantin" me fait penser à Adam (tu sais, celui d'Adam et Eve) ou à lamentin (tu sais, les animaux qu'on appelle sirène, que si les sirènes ressemblaient à ça, Ulysse devait être drôlement bourré quand il est tombé amoureux) Alors au lieu de conjecturer, j'ai cherché dans le dictionnaire : adamantin, ine adj. 1. Litt Qui a... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 février 2006

la calligraphe

Un extrait d'un texte parlant d'une moniale scribe au IXe siècle : L’écriture apporte un double plaisir. Au plaisir intellectuel de produire des choses belles pour l’esprit, s’ajoute le plaisir sensuel de produire des choses belles pour l’œil. Lorsque je considère les lignes d’écriture pour leur beauté plastique, je trouve les pages aussi belles que des traces d’oiseaux dans la neige, la marque des marées sur la plage ou des colonnes de fourmis dans le sable. Lorsque, lors des pauses, je décontracte mon dos et ma nuque, lorsque je... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2006

laps relaps schnaps

Tous les mots qui commencent par « ap » prennent 2 P, d’accord … (sauf etc ...). Mais les mots qui finissent par « ap » ? Tout ça m’est venu au cours d’une conversation hier soir. Quelqu’un a dit « laps de temps » et j’ai trouvé cela étrange ! Tiens, un mot qui finit par PS, c’est pas courant … Mais il y en a d’autres. Puis des mots qui finissent par P. Et voilà les résultats de mes recherches : laps : du latin lapsus = écoulé, du verbe labor = s’écouler, glisser, tomber d’où lapsus je suppose = glisser sur un... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 février 2006

Sucking is good for you !

Y'a deux pubs qui m'énervent particulièrement : celle de la marque de sucettes qui promet que ses sucettes sont 0% de matière grasse (on nous prend pour des ou quoi ??? mais non, puisque c'est Sophie F. qui vous le dit !!!) et celle de l'assurance qui rembourse les assurés qui achètent des produits laitiers sans cholesterol. Alors je me suis dit que ce qui serait bien pour les sucettes ce serait de créer la première marque de sucettes sans cholesterol et de les faire rembourser par l'assurance . Puis j'ai un peu tissé ma... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 février 2006

Lorsqu'aucune règle ne l'emporte

Si j'écris 'lorsqu'aucune règle ne l'emporte' le correcteur orthographique de Word souligne une faute.Pourtant je trouvais ça distingué ! (mon mari trouve ça lourdingue ...). Voulant en avoir le coeur net, je suis allée visiter plusieurs dictionnaires. Et malheureusement, je ne suis pas plus renseignée !... Ils ne sont pas tous d'accord : le dictionnaire de l'académie française  dit :le e final de lorsque s'élide devant il, elle, on, un, une, et généralement devant enfin, en, avec, aussi, aucunpour puisque ils ne disent... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 20:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 février 2006

la prochaine fois je vous le chanterai

Comme dirait mon ami Philippe Meyer (enfin c'est pas vraiment mon ami) (c'est pas moi qui veux pas) Quand j'ai pensé à faire un blog pour dire au jour le jour ce que j'ai appris, j'ai tout de suite pensé à cette chanson de Graeme Allwright. Ca vous rappelle votre jeunesse à vous aussi ? (mais ouais mémé ! va prendre tes gouttes !) Je n'ai mis que le début, parcequ'après ça s'envenime, et il faudrait pas gâcher une si belle journée ! (une si belle journée naninanana ... celle là aussi la prochaine fois je vous la chanterai) ... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 15:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 février 2006

décroissant au petit déjeuner

Serge Latouche, le monde diplomatique, nov 2003 : « la société de croissance n’est ni soutenable ni souhaitable. Il est donc urgent de penser une société de « décroissance » si possible sereine et conviviale. ( …) La société de croissance n’est pas souhaitable pour au moins trois raisons : elle engendre une montée des inégalités et des injustices, elle crée un bien-être largement illusoire ; elle ne suscite pas pour les « nantis » eux-mêmes une société conviviale, mais une anti-société malade de sa richesse. » La plupart des... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 16:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 février 2006

brezhoneg

Avec une autre langue ... Quelques mots bretons glanés lors de notre promenade vespérale :- Pors ar vilin vraz : le port du grand moulin - moulin = milin d'où vilin - grand = bras ou vraz- Avel vor : vent de la mer - mer = mor d'où vor Les traductions ne sont pas garanties ... m qui devient v c'est une mutation, de même que b qui devient v"La mutation des consonnes initiales provoquée par le contact d'un mot avec celui qui le précède immédiatement dans l'énoncé est un des traits marquants des langues celtiques." ... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]