12 février 2007

un an

J'ai déjà fêté le premier anniversaire de Ml**, la fête de Mt**, ma centième page, aujourd'hui je fête la première bougie de mon blog. Il y a un an tout pile, donc 365 jours, je mettais le doigt dans cet engrenage qui grignotte mes heures de liberté aujourd'hui. Il y a 2360 jours soit 6 ans, 5 mois et 16 jours je rencontrais l'homme de ma vie. Il y a 5156 jours soit 14 ans, 1 mois et 12 jours naissait mademoiselle A** de Keravel. Il y a 6083 jours soit 16 ans, 7 mois et 24 jours naissait mademoiselle M** de Keravel. ... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 07:08 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

08 février 2007

le garçon qui ne voulait pas grandir

Grâce à mademoiselle ckck qui poétise joliment sur son ombre, j'ai découvert le très charmant texte de "Peter Pan" dans sa version originale par James Matthew Barrie (paru en 1902). Madame Darling poussa un cri, et, comme en réponse à un coup de sonnette, la porte s'ouvrit et Nana (la chienne bonne d'enfants, note de moi) entra, de retour de sa promenade du soir. Elle grogna et bondit sur le garçon (Peter Pan), qui sauta avec légèreté par la fenêtre. Madame Darling poussa un autre cri, cette fois de détresse, car elle... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:52 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
06 février 2007

joker

D'habitude je ne fais pas de politique (sauf des fois, comme là), mais ce matin j'ai eu un flash iconographique en faisant ma petite tournée des blogs. En visitant celui de mon collègue NicMo, je me suis dit que point n'était besoin de mettre une photo de grimace pour se gausser du nain psychédélique, il était assez effrayant au naturel.                    Etonnant non ?
Posté par madamedekeravel à 09:05 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
03 février 2007

La vie de Jérôme Lefebure

uand Jérôme Lefebure est mort, c’est moi qui ai été chargé d’écrire sa nécrologie. Il fallait bien qu’il y en ait un qui s’y colle. Tout le bureau devait assister à sa crémation. Non pas que nous ayons été tous proches de lui, mais c’était une trop bonne occasion de ne pas aller bosser. Comme on voulait faire les choses bien, on avait fait une collecte pour payer une couronne. Et un abruti avait suggéré que l’un de nous lise un texte en hommage à notre collègue. Tout le monde avait dit « Bonne idée ! » sans penser qu’il allait falloir... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
30 janvier 2007

Gare de l'Est

L'escalier qui monte aux bureaux au premier étage de la gare de l'Est.J'avais 15 ans. Je m'y asseyais le mercredi en fin d'après-midi avec Jean, mon amoureux parisien.Nous nous reposions de nos déambulations à travers Paris et nous embrassions fougueusement avant que je reprenne mon train gris vers la banlieue.Les gens qui entraient ou sortaient des bureaux nous jetaient des regards affichant toute la palette des sentiments, depuis la réprobation furibarde jusqu’à la nostalgie attendrie (mais bien sûr j’analyse cela aujourd’hui avec... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:32 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
26 janvier 2007

t'en fais pas mon p'tit loup

Y'a des chansons comme ça qui me donnent des frissons chaque fois que je les entends. Celle-ci en fait partie. Je viens de l'entendre à la radio et j'ai envie de partager l'émotion avec toi. Et pour que tu puisses frissonner même si tu ne peux pas charger le fichier de musique, ou si tu es au bureau et que tu ne peux pas l'écouter, ou si tu es un peu bêtassou et que tu n'as pas compris qu'il faut cliquer sur la petite flèche pour démarrer la lecture, je te mets le texte : MON PETIT LOUPParoles et musique: Pierre Perret ... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 12:14 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

22 janvier 2007

rasta

(je te mets le lien tout de suite pour que tu puisses lire en musique, tu comprendras plus tard pourquoi j'ai choisi cette chanson) Voilà qu'aujourd'hui s'écroule une croyance bien installée en moi depuis des lustres : rasta ne vient pas de rastaquouére ! Rastaquouère veut dire : individu, habituellement d'origine Sud-américaine, qui étale un luxe voyant et de mauvais goût et dont les moyens d'existence sont suspects (un nouveau riche dirait-on aujourd'hui). Son usage date de la fin du 19e siècle. Il est emprunté à... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 10:32 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
18 janvier 2007

Festival de Romans II

J'me refais un p'tit coup d'autopromo (y'en a qui se gênent pas ... je mets pas l'adresse, c'est de la concurrence !) :Les votes pour le festival de Romans c'est jusqu'au 20 (samedi), il les tricheurs disent que (contrairement à ce que disent les organisateurs) on peut voter plusieurs fois.Alors même si t'as déjà voté pour moi, retournes-y faire un p'tit tour ! (en cliquant sur le logo) Edit du 20 janvier : mes innombrables aficionados vont être diantrement déçus ! Je n'ai pas été sélectionnée ... Tant pis ! En route vers... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 16:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
16 janvier 2007

ar mor

blanc La mer    La mer brille comme une coquille On a envie de la pêcherLa mer est verteLa mer est griseElle est d'azurElle est d'argent et de dentelle Paul Fort
Posté par madamedekeravel à 16:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 janvier 2007

Cieux mes maris ! (dit la polyandre)

Bon alors y'a NicMo qui me cherche ! (dans les commentaires de ma page du 10 janvier). Je suis donc obligée de faire une page sur les mots à double pluriel. En plus il donne une explication qui n'est pas la bonne ! Je ne peux laisser mes chers lecteurs (toi mon ange) dans l'erreur. J'ai déjà disserté sur les pluriels en aux ou même les pluriels en breton, mais pas sur les pluriels doubles de : - aïeul qui fait aïeuls (dans le cas de mes grands-parents) (qui ne sont pas nécessairement vivants, n'est-ce pas NicMo ...) ou aïeux... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 19:02 - - Commentaires [17] - Permalien [#]