07 août 2007

Pêches de vigne

e n’ai jamais mangé d’aussi bonnes pêches que quand j’étais petite et que nous allions en vacances dans les Pyrénées Orientales. Des petites pêches aux joues rouges et veloutées qu’on vendait au marché, intransportables car trop mûres, donc réservées à la consommation locale. Des pêches si mûres que les doigts s’enfoncent dedans quand tu les attrapes. Et quand tu les croques le jus coule sur ton menton. L’évocation de leur goût sur ma langue, doux, sucré et pourtant acidulé, parfumé, musqué, ce goût m’évoque des images de cavalcades... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

02 août 2007

de l'importance de l'ordre

on, madame de K n'a pas viré à droite toute. Je me suis juste fait une petite réflexion en passant à propos du titre d'un livre de Julia Kristeva "Seule, une femme". Imagine la subtilité de la langue française : seule une femme, une seule femme, une femme seule. 3 mots, 3 possibilités, 3 significations. Et en ajoutant la virgule on augmente encore les possibilités : il y a une nuance entre "une femme, seule" et "seule, une femme". Ça m'a fait penser à L**, une jeune slovaque à qui j'ai donné des... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 10:43 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
29 juillet 2007

éloge du gris

(ou promenade à Brest)
Posté par madamedekeravel à 18:39 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
26 juillet 2007

Wacances

  Blanc Blanc Blanc Oui c'est vrai il pleut ... un peu ... Blanc (toutes les photographies sont de M. de K.)
Posté par madamedekeravel à 10:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 juillet 2007

pour un flirt avec toi, je ferais n'importe quoi

a a commencé avec la lecture d'un commentaire dans un site sur "les liaisons dangereuses" (tu te rappelles ? c'était il n'y a pas si longtemps). Cet érudit anglophone (mais néerlandais semble-t-il) suggérait que l'aspect guerrier du champ sémantique relatif à l'amour (punaise j'cause riche aujourd'hui moi ... tu suis ?) pouvait nous induire à penser que flirter pouvait venir du fleuret (épée), et que "fleureter" (combattre au fleuret) avait donné flirt en anglais. Malheureusement, cette hypothèse séduisante est... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 18:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 juillet 2007

madame de K t'explique les hommes

Voilà quelques éclaircissements sur la maturation des garçons, qui passent 4 étapes avant de devenir des hommes, sur le plan amoureux du moins. Avant de t'expliquer, il faut que je cite mes sources : "Porporino" de Dominique Fernandez. Je t'a déjà parlé de cet écrivain (si si, c'est là). Je n'avais pas trop goûté sa leçon de littérature, mais ce roman je l'ai bien aimé (en réalité je ne l'ai pas encore fini, mais je suis aux 2/3 donc assez loin pour savoir que j'aime et que je vais le finir) (pas comme Marguerite... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 15:58 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

15 juillet 2007

Douce, comme ton haleine près de mon épaule

Erich Maria Remarque, à Marlene Dietrich 25 novembre 1937, Porto Ronco C’est la nuit et j’attends que tu appelles de New York. Les chiens dorment autour de moi, et le gramophone passe - des disques que j’ai trouvés,- easy to love, I got you under my skin awake from a dream. Ma tendre ! Ma douce bien-aimée ! une petite branche des mimosas qui poussent autour de ma maison est en fleur depuis quelques jours. Le matin, dorée, elle pend du mur blanc dans le soleil. Douce, comme ton haleine près de mon épaule, dans ton sommeil.... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
12 juillet 2007

Extase mystique (II)

Il faut rétablir une injustice flagrante : non Vivaldi ce n'est pas que les quatre saisons ! On devrait interdire les musiques d'attentes au téléphone qui font titi titi talala !Si tu cherches "Vivaldi" sur radio.blog.club, t'as intérêt à faire un drôle de tri pour pelleter les "été" et les "primavera". Mais si tu prends le temps, tu tomberas peut-être sur une pépite ... Juste la musique qu'il faut pour cette page : Car cette page voyez-vous parle d'extase. Encore ! Oui : Dans la série "mes... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
09 juillet 2007

pentaportrait - le retour

Tu te rappelles que j'avais été interloquée par la coincidence de deux photos si semblables dans des contextes si différents (c'était ma page du 30 juin).   Donc me voilà partie à la recherche d'explications ... mais diable ! je ne savais pas par quel bout commencer, mais surtout quel mot soumettre à mon laborantin gougueule ?... Le mot "pentaportrait", autant te le dire tout de suite ça donne rien du tout, y'a que 3 réponse et les 3 c'est mon blog ... d'un autre côté c'est pas vraiment étonnant, puisque ce... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:47 - Commentaires [18] - Permalien [#]
05 juillet 2007

pentaportrait d'une charade

Sur une idée de Kiki, et avec un dessin de Vincent Jeannerot, qui fait de superbes aquarelles botaniques, allez-y voir !Pour faire taire la foule qui gronde sous mes fenêtres !
Posté par madamedekeravel à 09:34 - - Commentaires [13] - Permalien [#]