10 mars 2010

Elliot Erwitt

Ce week-end, les de K ont visité une expo de Elliot Erwitt , un photographe parfois violent, . parfois tendre, . . mais souvent très drôle. . . Si tu veux y aller c'est au musée européen de la photographie à Paris, mais que jusqu'au 4 avril, faut pas traîner ! (t'as compris sans doute que pour voir les photos faut cliquer sur les miniatures)
Posté par madamedekeravel à 09:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

29 décembre 2009

Trouvé dans les poubelles de Prax

blanc Son jardin secret comme une mousse fauve Sa roseur nacrée effarouche la main rugueuse Une odeur féroce aiguise les crocs de l’homme Une floraison animale blanc Je rajoute une petite explication : j'ai brodé autour de la dernière phrase volée chez Prax.
Posté par madamedekeravel à 17:57 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
29 novembre 2009

madame de K au musée

J'ai rencontré un jeune (ben ouais, 57 ans c'est jeune !) photographe nommé Michael Kenna à la Bibliothèque Nationale de France, site Richelieu (enfin quand je dis rencontré... c'est une façon de voir ; j'ai rencontré son oeuvre en fait, pour être tout à fait honnête, que tu t'imagines pas des trucs qui ne sont pas). Kenna se cantonne à la photographie de paysages, des photographies carrées de petit format. Mais il ne cherche pas juste de beaux paysages à photographier, non, ça c'est à la portée du premier YHB venu. Dans ce cas, tout... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 16:03 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
09 novembre 2009

bulletin

Belle-maman de K divulgue les secrets de famille ! Nom : monsieur de KAnnée : 1974-75 - 2e trimestreClasse : 3e7Matière : Langue vivante 2Note : E (sur une échelle de A à E)Appréciation : Nul et souriant De nos jours je crois qu'un prof ne se permettrait pas une appréciation aussi négative (mais néanmoins pleine d'humour) (ou pas remarque...) Photographie : Robert Doisneau
Posté par madamedekeravel à 07:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
17 juillet 2009

Madame, je vous donne

En ce moment il n'y a plus personne dans la blogosphère on dirait... sauf toi, fidèle lecteur que je chéris ! J'en profite pour te mettre une petite poésie que, je suis sûre, tu apprécieras. Elle a été écrite par Isaac de Benserade. Tu connaissais ce mec ? pas moi… c'est un écrivain français du XVIIe, si tu veux en savoir plus, va voir par là. Madame, je vous donne un oiseau pour étrenne Duquel on ne saurait estimer la valeur ; S’il vous vient quelque ennui, maladie ou douleur, Il vous rendra soudain à votre aise et bien saine. Il... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
10 juillet 2009

Mamie de K

Il me plaît de penser que je suis la dernière à t'avoir vue consciente. Il me plaît de penser que derrière tes paupières tressaillantes c'est l'image de moi, imprimée sur ta rétine bleuie, qui t'accompagne dans ton dernier coma. Il me plaît de penser que je suis pour toujours ta première petite fille. pas de commentaires sur cette page please !
Posté par madamedekeravel à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 mai 2009

sous-traitance

Je tombe sur un truc qui, paraît-il, ressurgit périodiquement tel le monstre du Loch Ness : Corneille aurait été le nègre de Molière (ou Molière l'homme de paille de Corneille, suivant le point de vue...). L'affaire a l'air très passionnelle, des universitaires joutent, le clan des moliéristes méprisant fort le clan des corneillistes, qui le lui rend bien. Le premier à soulever le lièvre fut Pierre Louÿs au début du siècle. L'occasion de lire quelques unes de ses savoureuses poésies érotiques (ou prose érotique aussi) (ou... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 22:26 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
14 décembre 2008

Mireille Havet

Monsieur de K est tombé amoureux ! Et comme je veux qu'il me reste fidèle, j'essaie d'assouvir ses fantasmes, au moins virtuellement... Donc l'objet de son nouvel engouement c'est Mireille Havet (et finalement je n'ai pas grand-chose à craindre d'elle puisqu'elle est morte en 1932). Et à son sujet j'en connais plus que Wikipedia, ce qui ne me rend pas peu fière (pauvre fille !). C'est une jeune fille qui avait 20 ans au sortir de la grande guerre, qui aimait les femmes et l'oubli apporté par l'opium, et qui est morte à 34 ans de... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 12:15 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
08 mars 2008

bonheur

blancHier je regardais un reportage à la télé sur une exposition sur Boubat, et le journaliste dit "Boubat est le photographe du bonheur". Et là je me dis in petto (non Y. ça veut pas dire que j'ai des flatulences ...) : mais oui ! bien sûr ! c'est ça la difficulté ! être le photographe du bonheur c'est bien plus difficile que d'être le photographe du malheur. C'est comme pour l'écriture ou le cinéma. C'est facile d'écrire le malheur, facile d'émouvoir dans les chaumières en suivant la survie d'un pianiste dans le... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:47 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
15 février 2008

B

Aujourd'hui je voudrais partager avec toi deux découvertes (ou re-découvertes) : Bonnard et Billetdoux. Et non, je n'ai pas trébuché avec mon dictionnaire et il n'est pas tombé ouvert à la lettre B. Mais avant de commencer, une petite musique pour accompagner ta lecture ? Qui ça ? Ben Buxtehude par exemple ! Donc Billetdoux : dans la famille Billetdoux je voudrais la fille, Raphaëlle (elle a cru bon de changer de prénom et de se faire appeler Marie, mais on me la fait pas à moi ! je l'ai retrouvée). J'en ai parlé dans les... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 17:07 - - Commentaires [18] - Permalien [#]


  1  2  3    Fin »