(tu remarqueras au passage comme les titres sur "la minute encyclopédique" se suivent et s'enchaînent avec une maestria sidérante : le précédent était "les affaires reprennent")

La mère Castor, dans son à-faire du mois d’avril nous propose de raconter un souvenir du bout du monde.

LaMerEstVerteMais le bout du monde c’est justement à Keravel, suis-je bête ! pas besoin de me demander si je vais inventer une belle histoire à Nuku-Hiva, Singapour ou Valparaiso ! pas besoin d’une enquête approfondie ! partons pour Keravel !

Le Finistère, Finibus Terrae en latin, Penn ar Bed en breton. PointeSaintMathieuL’étymologie de son nom est la même dans les deux langues : la fin, le bout, la tête de la terre. Lorsqu’on est à la Pointe Saint Mathieu, où l’on peine à tenir debout par grand vent, il n’y a rien devant, que l’Amérique !

Dans ce pays, la seule musique est celle de la tempête cavalant sur la mer verte et se fracassant LaPlusMignonnesur les rochers.

Dans ce pays la beauté des ciels est éphémère, car le vent est le roi du monde et triomphe sur les nuages, comme dans l’histoire de la plus belle mignonne des petites souris (histoire publiée par le Père Castor, dont on ne sait pas au juste si c'est le père des enfants de la Mère Castor).

J’en ai même déjà fait tout un plat un livre (et oui, je fais de l’auto-promo et je n’en ai même pas honte !)

(quoi ? y a trop de liens dans cette page ?)

Et le souvenir, où il est tu me diras ? (tu suis toi ! c'est bien) Ben il est là où on l'attend pas, il est dans cette histoire de la plus mignonne des petites souris que maman de K a lu et relu et rerelu à la petite madame de K il y a trèèèès longtemps, au siècle dernier. C'est tout ? oui c'est tout !