boisJ'écrivais hier (ou avant-hier, en vacances on perd un peu la notion du temps) un commentaire chez Zigmund, qui déplorait le travail un peu rude d'élagueurs sur son saule pleureur favori, et en écrivant que son arbre avait été ratiboisé, je me disais que ce mot était fortement adéquat !  Et bien après avoir cherché son étymologie dans mon dictionnaire favori, je me suis aperçue que je me suis trompée (et Dieu sait que ça m'arrive très rarement, demande à monsieur de K). En réalité ratiboiser veut dire ruiner au jeu, et ça vient d'un téléscopage entre ratisser et emboiser, qui veut dire séduire ou tromper (ce qui parfois est un peu la même chose...). Ratiboiser peut aussi être employé pour dire "couper à ras", en particulier dans l'expression "ratiboiser la colline" pour dire couper les cheveux à ras. Rien à voir avec le bois donc... étonnant non ?

Moi non plus je n'aime pas qu'on élague les arbres ! Quand je vois des platanes ou des tilleuls qui lèvent leurs moignons vers le ciel, j'ai l'impression de voir des mutilés de guerre.

moigonCorAngle

Parler de bois me fait penser aux instruments de la famille des bois (d'ailleurs ce même Zigmund joue du hautbois, ou est-ce du basson ?), j'ai appris l'autre jour que le cor anglais n'était pas d'originie britannique, mais anglé (tordu en quelque sorte), étonnant non ?

Et sais-tu aussi qu'en anglais hautbois n'est pas "highwood" (ah ah) mais oboe ? pourquoi ? ça vient de l'itatien, qui lui même vient du français par une retranscription phonétique, étonnant non ?

Mais comme c'est le printemps, je vais plutôt te faire écouter du basson (rien à voir ? tu crois ?) ; un peu de Saint-Saëns, ça te dirait ? ça nous changerait de la musique moisie ! (et je vais arrêter de dire "étonnant non" parce que tu vas finir par trouver que je copie trop Desproges ; mais tu te rappelles que c'est lui le parrain de La minute encyclopédique).

Parler de bois me fait aussi penser à l'ossature bois de l'extension qui est en train d'être construite à Keravel. Monsieur de K l'appelle "atelier" et moi je l'appelle "chambre d'amis", cherchez l'erreur... C. sera la première invitée pour l'inaugurer (presque toutes mes copines ont un prénom qui commence par C, comme ça pas de jalouses !).