Baptême de Clovis (qui bien qu'étant franc, c'est à dire allemand, ou peut-être même Clovis1belge, ce qui donne une logique à ce périple Paris - Reims - Bruxelles, n'en devint pas moins le premier roi de France) par l'évêque Remi (qui deviendra saint) à Reims le 25 décembre 496 :

Évêque Remi : Courbe-toi fier sicambre, brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brulé !

Clovis : Cambre-toi vieux si courbe !

(pour être tout à fait exacte, il semblerait que la fameuse réplique ait été soufflée à Clovis par Alphonse Allais...)

Clovis2Tu remarqueras la couleur de la façade en arrière plan qui est celle des biscuits roses de Reims (et non, madame de K ne fait pas que manger lors de ses virées soi-disant kulturelles) (d'ailleurs ici le soi-disant est mal employé mais bon, on y reviendra une autre fois, je sens que tu commences à te lasser des parenthèses).

Tu remarqueras aussi qu'il n'est pas mal gaulé le Clovis (ce qui me paraît fort approprié pour un gars qui va envahir la Gaule). JeClovis3 m'interroge quand même sur la pertinence de porter un string pour aller se faire baptiser, mais bon... ça donne au moins l'occasion de se rincer l'oeil (ferme la bouche C., tu baves). T'imagines le baptême d'Adriana K. (non, elle n'est pas de ma famille...), la levée des crosses épiscopales ?