Drame en 3 actes :

acte 1 : Rihanna

Hier mademoiselle de K N°2 faisait larihanna
follasse dans le salon avec sa copine. Elles chantaient et dansaient comme des pétassettes (je vous aime A. et S.) en écoutant une chanson : "Rude boy" par Rihanna. Je prête l'oreille (ceci dit j'ai pas eu besoin de la prêter beaucoup, c'était assez fort...) et je manque de tomber de ma chaise en entendant les paroles !
Prise d'un doute quand même, je cherche les paroles sur internet ; et soit je suis particulièrement vicieuse (le premier qui commente là-dessus prend mon pied aux fesses), soit ces paroles sont d'une crudité frisant la pornographie !

Juste un extrait ?
Come here Rude Boy, boy
Can you get it up
Come here Rude Boy, boy
Is you big enough

Quand j'ai tenté une traduction pour ces demoiselles, elles ont ouvert des yeux comme des soucoupes. Je crois que la prochaine fois que cette chanson passera dans une soirée, elles cramoisiront (mais dans le noir ça se voit pas).

Je me demande comment dans un pays pudibond comme les États-Unis, un pays dans lequel Tiger Woods a été obligé de faire des excuses publiques pour avoir juste niqué un peu à droite et à gauche, un pays ou les affaires graveleuses influent sur la politique (remember Monica ?), comment donc on peut produire des chansons aussi... (j'ai failli dire choquantes, mais tu aurais ricané "hé hé la mère de K elle est un peu prout-ma-chère")

yelleActe 2 : Yelle

Le soir même, je raconte l'histoire à mademoiselle de K N°1, elle me dit : attend, je vais te faire écouter quelque-chose. Et là, la même, mais en français ! C'est Yelle qui chante "Je veux te voir". Enfin la même... je sais pas... je trouve les paroles moins trash quand même, même si le langage est très cru.

Exemple ?
Je veux te voir
Dans un film pornographique
En action avec ta bite
Forme patatoes ou bien frites

Habillée par Castelbajac la demoiselle figure-toi, comme Jean-Paul II !...

Au fait, je ne me rappelle pas avoir entendu cette chanson sur FIP...

Acte 3 : Greco

Tout ça pour dire qu'on peut être coquin sans forcément être cochon, comme Juliette Greco qui veut qu'on la déshabille (la preuve : celle-là on peut l'entendre sur FIP, même sur Radio Nostalgie si ça se trouve) (mais j'en sais rien, j'écoute pas radio nostalgie, s'empresse-telle de préciser avant qu'un commentateur indélicat s'empare de l'info pour se gausser), Emily Loizeau ou Christophe, qui se la joue façon parking d'autoroute. La subtilité ne nuit pas à la lubricité. Rihanna avec sa grossièreté clinquante peut aller se rhabiller !