05 février 2010

L’entomologiste

Il a décidé de ne pas vous aimer, dites-vous. Je ne m'inquiète pas pour vous, mademoiselle l'infernale, car chez les gens qui ont pour religion la Musique et l'Amour, les fêlures du coeur, saignantes et palpitantes, se vitrifient et deviennent des bijoux brillants. Et moi, pauvre écrivain, je cherche un écrin à ce bijou : un texte dans lequel coucher ce chagrin d’amour sur un nid de coton.Moi, le poète, je collectionne les sentiments et les mets dans des vitrines pour les exposer à la vue de tous. J’épingle les émotions et aligne... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]