Tout ce qui a un début a une fin
je veux bien me résoudre à ma propre fin
mais je ne peux pas accepter l'idée de la fin de l'humanité
"rendez-vous en 6500 à Rome" disait la femme dans mon rêve
je me suis réveillée le cœur dans un étau.

poissonMort

Si tu trouves que mon angoisse est maladroite, si tu trouves que ça se fait pas de plomber l'atmosphère en cette période de fêtes, si tu trouves que le sommet de Copenhague est une demi-réussite, passe ton chemin vil manant !

dechargeInde

Depuis que je boycotte Deez*r je n'ai plus mis de musique... Aujourd'hui je veux essayer de calmer mon petit cœur qui tressaute dans ma gorge comme un poisson hors de l'eau en écoutant Bach qui est le seul que je connaisse à écrire une musique gaie sur un texte qui dit "je me réjouis de ma mort" (faut cliquer sur le dernier morceau) ; c'est dans la cantate BWV 82 Ich habe genug. J'ai eu du mal à trouver une interprétation qui me convienne (essaie ça aussi, là encore dernier morceau). Le CD que j'ai est par La petite bande dirigée par Sigiswald Kuijken, et la basse est Klaus Mertens. Mais je ne sais pas encoder mon CD en mp3 et faire un fichier assez petit pour pouvoir te le faire écouter...

À part ça, joyeux non-Noël !