cerveauChose prodise, chose mue, ou quelque chose comme ça.

J'avais dit que je te ferais lire un deuxième extrait de "Villa Amalia" de Pascal Quignard, le voilà :

À Sydney elle couchait dans l'appartement de Warren. Elle expliquait à Warren :
- Il paraît que le sommeil livre la conduite du corps au plus âgé de nos trois cerveaux. La main droite perd sa compétence la nuit. La main sinistre y redevient habile. Un pianiste s'il est compositeur a tout intérêt à enregistrer à l'heure où il devrait être en train de dormir. Sa gauche est jaillissante. Dans le même temps les doigts jusque-là dominants de la main droite perdent leur souveraineté.
Elle dit une autre fois à un journaliste japonais qui était venu l'interviewer :
- Klee, le peintre, s'imposait de dessiner avec la main gauche durant la journée pour être inhabile et enfantin, imprévisible. Moi je joue à l'heure où la main gauche règne. À cette heure la partition n'est plus qu'un rêve qui défile suivant un tempo que je ne maîtrise pas.
Avant chaque concert il lui fallait se livrer à une ascèse qui lui rendait peu à peu la vie impossible. Elle limita cette ascèse aux enregistrements qu'elle groupait et auxquels elle ne s'attelait qu'une fois tous les deux ans. Elle refusait pendant des mois toute invitation le soir. Elle se couchait à vingt-deux heures précises, se levait à quatre heure précises, ne jamais sommeiller ni rêver au cours de la journée. Elle appelait cela « émanciper la main gauche ».
AntheaFox

Et j'avais dit que ça me faisait penser à un sujet passionnant, c'est la plasticité du cerveau. J'ai vu il y a quelques jours un documentaire sur ce sujet, ou on voyait en particulier un homme amputé d'un bras qui avait mal à sa "main amputée". Et le médecin par un jeu de miroirs (un peu comme ça) lui montrait son image avec 2 mains et ça faisait du bien à son cerveau. T'as rien compris ? Y a plein d'explications et , mais c'est en anglais (ces pages citent le médecin qu'on voyait dans le film, Vilayanur S. Ramachandran).

On voyait aussi une femme qui avait perdu le sens de l'équilibre à cause d'une lésion au cerveau, et on recréait dans son cerveau de nouvelles connections pour lui réapprendre l'équilibre avec un casque contenant un gyroscope et une plaque métallique qui lui donnait des impulsions électriques sur la langue. C'était vraiment étonnant !

Et si tu es en train de te dire : n'importe quoi ! la mère de K met des femmes à poil partout maintenant ! Ben non, y a un rapport avec ce que je viens de dire (mais j'avoue, c'est capillotracté !), c'est pas juste pour faire plaisir à Prax, va lire .