Une de mes premières notes, pour laquelle j'ai une tendresse particulière (nostalgie quand tu nous tiens) avait pour sujet les bizarreries du pluriel JaseurBoreal(en français, hein, pas en breton). Et voilà que je me pose encore une question : banals ou banaux ?

Le plus étonnant de l'histoire, c'est que les sommités consultées (le dictionnaire Trésors de la Langue Française) me conseillent de ne pas trop me poser de questions et d'éviter d'utiliser cet adjectif au masculin pluriel !

Il est toute une série d'adjectifs en al qui ne sont pas usités au masculin pluriel ou dont le pluriel est mal défini. Pour cette raison, on évite d'employer ces derniers au masculin pluriel ; ce sont : astral, austral, banal, boréal, frugal, jovial, matinal, papal, pénal, pluvial, tonal, etc.

Non mais je rêve ! Depuis quand madame de Keravel fuirait devant la difficulté ? Souhaitant me conformer à l'usage le plus courant, je m'en remets au jugement de Salomon de Googlefight (ça faisait longtemps hein).

Sache donc, jeune écervelé, que les hommes, les faits divers, les articles sont plutôt banals, mais que les fours sont plutôt banaux (voilà pourquoi, coucou Etienne !),

banal banaux

que les igloos, les esquimaux et les rennes sont boréals mais que les jaseurs sont boréaux (c'est joli un jaseur boréal ! c'est celui que tu vois en portrait ci-dessus) et que tu trouveras 1140 thèmes astrals contre 62600 thèmes astraux (d'ailleurs la correction automatique signale une faute sur "astrals")

boreals jaseurs

Bon, et pour anals / anaux je ne vais pas faire de recherche... Amis de la poésie bonsoir !