30 juin 2009

angoisse de la page blanche

Dorothée était assise à son bureau face à son lap-top ouvert et écrivait. Ou plutôt essayait d’écrire. Elle travaillait à cette nouvelle sur une femme qui écrit et, paradoxalement, ne trouvait pas l’inspiration.Cette mise en abîme lui donnait un peu le vertige comme ce tableau de Magritte où l’on voit un homme de dos regarder dans un miroir son reflet également de dos. Pourquoi avait-elle tant de mal avec cette Dorothée ? Elle n’avait pourtant eu aucun mal à se glisser dans la peau de ce chasseur de légendes du XXIIe siècle ou de... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:26 - - Commentaires [36] - Permalien [#]

25 juin 2009

parlez-moi d'amour

¯(clique pour écouter !) Un beau jour (ou peut-être une nuit ?) j'écoute la radio et une chanson me donne des coups de pied dans l'oreille. Elle dit : Tu n'es pasLa femme que j'attendaisOh non, pourtant tu es là,Juste à côté de moi. Et moi je trouve ça super violent comme phrase. Si un mec me susurre ça au creux de l'oreille en croyant me faire fondre, il prend un pain dans la tête ! C'est quoi cette idée de dire "j'ai rien d'autre à me mettre sous la dent, alors faute de grive je vais me contenter de toi ma... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 07:19 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
22 juin 2009

inuit inuits inuk inuks

Une petite page vite fait. Ben ouais vite fait : c'est lundi matin, tout redémarre, les ouvriers montent aux échaffaudages et moi je suis là à glandouiller devant mon ordi et à me poser des questions tordues. Enfin plutôt c'est mademoiselle Mifa qui me les pose les questions tordues : étant donné que inuit est dans la langue inuktitut le pluriel de inuk, doit-on mettre un S à des inuits en français ? Ben figure-toi que la réponse n'est pas si simple !... Théoriquement, on devrait dire un inuk, des inuit (et même, s'ils sont deux... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 09:51 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
17 juin 2009

dictionnaire II

Tiens, avant de commencer, je te propose d'écouter une chanteuse que je viens de découvrir, Sheila Chandra. Si tu n'aimes pas, va chez l'ORL, tu dois avoir un problème d'audition ! Je disais donc, avant que tu m'interrompes de manière grossière, que le côté dictionnaire de l'amoureux m'indisposait quelque peu, le côté mise en rondelles. Cela correspond trop (pour être honnête) à la vie actuelle : pas le temps, vite vite ! fast-food, fast-portrait, épisode de série de 50 min, flash info, week-end à Rome et tutti quanti. La lecture... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 15:11 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
15 juin 2009

dictionnaire

J'ai encore fait la fille de petite vertu et je me suis vendue. Rien de grave quand même, je te rassure : c'est simplement que je me suis fait offrir deux livres à la condition d'en parler sur mon blog. Le premier, par ordre chronologique, c'est le Dictionnaire amoureux des langues de Claude Hagège, offert par les éditions Plon / Odile Jacob et l'opération "Masse Critique" organisée par Babelio. Tu t'imagines bien que je vais te parler de ce livre sans l'avoir lu en entier (700 pages tout rond, sans les annexes). Mais... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:36 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
09 juin 2009

Promenade à Paris

Véhicules remarquables, fleurs et autres considérations...
Posté par madamedekeravel à 08:44 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
05 juin 2009

celtes

Loin des "celteries" folkloriques à la mode chez les lecteurs de fantasy et les amateurs de Alan Stivell, l'histoire des peuples celtes est à la base de l'histoire européenne. On appelle celtes un ensemble de peuples ayant une langue, un art et une mythologie communs. Ils apparurent en Europe centrale vers le Ie millénaire avant JC. Ils essaimèrent dans toute l'Europe entre -800 et -300, date à laquelle ils occupaient l'espace de l'Irlande à la Turquie et à l'Espagne. Au IIIe siècle avant JC, ils se trouvèrent pris en... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 11:22 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
02 juin 2009

Haïku

blancComme une petite faim qui se love au creux du ventre :. l'appétit de la vie Comme un petit vertige qui se vrille au creux du ventre :. l'anticipation du néant blancPhotographie Monsieur de K C'est un petit pouème pour faire plaisir à Pepina, et le premier qui me dit "un haïku c'est 5 7 5" je lui réponds "et la liberté du créateur alors, t'en fais quoi ?"
Posté par madamedekeravel à 07:54 - - Commentaires [35] - Permalien [#]