02 juin 2009

Haïku

blancComme une petite faim qui se love au creux du ventre :. l'appétit de la vie Comme un petit vertige qui se vrille au creux du ventre :. l'anticipation du néant blancPhotographie Monsieur de K C'est un petit pouème pour faire plaisir à Pepina, et le premier qui me dit "un haïku c'est 5 7 5" je lui réponds "et la liberté du créateur alors, t'en fais quoi ?"
Posté par madamedekeravel à 07:54 - - Commentaires [35] - Permalien [#]