InuitCe week-end, alors que je me tâtais pour savoir si j'allais éteindre le chauffage ou pas, je me suis demandé pourquoi notre corps est maintenu, à grand renfort d'énergie, à une température constante supérieure à celle de son milieu extérieur.

T'imagines, si on n'avait pas besoin de rester au chaud... L'industrie du vêtement n'existerait pas (ou peut-être juste la lingerie ?), pas plus que l'industrie du chauffage ou de la climatisation. On pourrait dormir dans des maisons en carton, comme le petit homme pirouette-cacahuète, ou en papier comme les japonais. On n'aurait plus besoin de se marier (puisqu'on aurait jamais froid aux pieds dans le lit). Les régions comme Brest ou Lille seraient aussi touristiques que le Languedoc-Roussillon (parce que honnêtement, Keravel c'est quand même vachement plus beau que la Grande Motte ou Canet !).

StPabu  GrandeMotte  CanetRoussillon

Bon y a un inconvénient, c'est que la méthode contraceptive de Dr Ogino marcherait plus, mais de toute façon c'était déjà pas très fiable... et puis ça n'est pas homologué par la papauté non plus !

lezard

Donc j'ai posé une question, mais je n'y ai pas répondu (et j'en vois déjà qui brandissent leur ticket d'entrée pour se faire rembourser). Sache d'abord qu'il n'y a pas d'animaux à sang chaud ou à sang froid mais des animaux endothermes (qui maintiennent leur température interne plus ou moins stable) ou ectothermes (comme le lézard par exemple). Ce dernier peut supporter que sa température corporelle varie de plus ou moins 20 degré. L'inconvénient c'est que quand il fait froid, il n'est pas très frétillant.

Ça c'est pour simplifier, hein, parce qu'il y a des animaux endothermes dont la température varie, mais là je sens que tu es sur le point de faire une entorse de neurone...

traineau

Alors pourquoi l'animal supérieur (le loup, la souris, toi, moi) est-il endotherme ? Ce qui nous fait vivre ce sont des tas de réactions chimiques qui se passent dans nos cellules, et la chimie est très sensible à la température : il fait froid, la réaction chimique se ralentit, il fait chaud, elle s'emballe. Les animaux endothermes dépensent la plupart de l'énergie acquise par la nourriture à maintenir leur température ; en contrepartie, ils sont capables de réfléchir ou de courir à Helsinki et à Tombouctou.yanomami

Toi qui es toujours à l'affut de l'argument qui va mettre à mal mon beau raisonnement tu vas me dire : pourquoi le lézard ralentit quand il fait froid et pourquoi moi c'est quand il fait chaud ? exemple : si je suis dans un hamac dans le jardin au soleil je n'ai plus du tout envie de bouger. Alors sache que : d'une part je n'ai jamais tort (demande à monsieur de K) ; d'autre part si tu as trop chaud, ton corps dépense beaucoup d'énergie à faire baisser ta température, alors si tu t'agites, tu produits encore plus de chaleur (la réaction par exemple qui brûle l'oxygène dans ton sang pour faire bouger les muscles est exothermique, c'est à dire qu'elle produit de la chaleur). Dans ces conditions, c'est pas raisonnable de faire chauffer encore plus ton corps. Laisse plutôt ton mari tondre la pelouse ! (et traite-le d'ectotherme, ça lui en bouchera un coin et il saura pas quoi rétorquer).

Quant à savoir si les mâles italiens ont vraiment le sang plus chaud que les autres, moi je dis : c'est pas prouvé !