24 janvier 2009

puce

D'habitude je n'aime pas trop t'assommer avec un texte long, mais cette fois je me suis dit que tu pouvais t'armer d'un peu de courage pour arriver au bout de celui-là. Edit du 25 janvier : texte corrigé suite aux remarques agaçantes J mais néanmoins pertinentes de madame Loïs de Murphy. Le petit jour colorait à peine de gris l’interstice entre le rideau et le mur. Régis fut réveillé en sursaut par le fracas d’un groupe d’hommes casqués et bottés déboulant dans sa chambre. Il était là, assis sur le lit, clignant des yeux, à... [Lire la suite]
Posté par madamedekeravel à 08:54 - - Commentaires [32] - Permalien [#]