D'habitude je n'aime pas trop t'assommer avec un texte long, mais cette fois je me suis dit que tu pouvais t'armer d'un peu de courage pour arriver au bout de celui-là.

Edit du 25 janvier : texte corrigé suite aux remarques agaçantes J mais néanmoins pertinentes de madame Loïs de Murphy.

Le petit jour colorait à peine de gris l’interstice entre le rideau et le mur. Régis fut réveillé en sursaut par le fracas d’un groupe d’hommes casqués et bottés déboulant dans sa chambre. Il était là, assis sur le lit, clignant des yeux, à observer d’un air hébété les supra-policiers ouvrir ses placards, mettre à bas les piles de linge, ouvrir les tiroirs et fourrager dans leur contenu. Celui qui avait deux étoiles dorées sur son casque se planta devant son lit.

- Nul n’est censé ignorer la loi. Donc vous savez que, dans le cadre du plan quinquennal de sauvetage des retraites, les relations homosexuelles sont interdites. On vous a vu hier soir au restaurant Étoile de l’Atlas…

Régis revit l’œil rond et froid de la caméra de surveillance au plafond de la salle de restaurant.

- … avec l’écocitoyen 1 72 04 29 025 896. Vous lui avez tenu la main sur la table. Vous êtes sorti en lui posant la main sur l’épaule. Ceci est contre la loi. Considérez cela comme un avertissement.

Les supra-policiers sortirent brusquement, laissant derrière eux un appartement dévasté et un homme sous le choc. Il avait oublié que les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur avaient un passe magnétique qui permettait de pénétrer dans n’importe quel appartement, dans le cadre de la loi pour l’amélioration de l’efficacité des premiers secours. Il avait oublié que des caméras surveillaient tous les lieux publics. Il avait oublié que l’homosexualité était interdite, car stérile, et qu’il était nécessaire de remplumer la pyramide des âges par le bas. Il avait tout oublié depuis qu’il avait vu les mains de Sergio manier ses outils d’ébéniste et caresser le bois poli, depuis qu’il avait vu les petits cheveux collés par la sueur sur sa nuque.

Comme une vidéo passée en boucle, même lueur grise aux rideaux, même fracas des hommes bottés. Mais cette fois, sans doute pour marquer le coup, en plus de fouiller les placards, les supra-policiers ont jeté Régis à terre et lacéré à coups de dague son oreiller et son matelas.

- Nul n’est censé ignorer la loi. Donc vous savez que, dans le cadre du plan quinquennal de sauvetage des retraites, les relations homosexuelles sont interdites. Votre puce a été repérée par l’ordinateur du ministère de l’Intérieur, ainsi que celle du citoyen 1 72 04 29 025 896, dans une chambre de l’hôtel de l’Univers hier après midi…

Régis avait pensé naïvement qu’une rencontre à l’hôtel serait restée anonyme. Il toucha machinalement le lobe de son oreille dans lequel était implantée la biopuce de géolocalisation. Et il se rappela la chaleur de la bouche de Sergio dans son cou, juste sous le lobe porteur de la puce, une chaleur qui l’avait embrasé tout entier et gonflé d’un désir furieux.

- … C’est contre la loi. Le Sida a été retiré des affections prises en charge par votre assurance maladie.

- Mais il est devenu impossible de trouver des préservatifs !

- Les préservatifs sont contre la loi, dans le cadre du plan quinquennal de sauvetage des retraites. Considérez cela comme le dernier avertissement !

La fois suivante, Régis ne sursauta même pas lorsque les supra-policiers firent irruption chez lui, il s’y attendait. Il avait, comme un défi, invité Sergio à passer la nuit chez lui. Sergio finalement était rentré avant l’aube, inquiet des conséquences de cet affront aux autorités, mais Régis avait la satisfaction d’avoir l’odeur de son amour imprimée dans ses draps.

- bla bla bla…

Régis n’écoutait même plus l’homme au casque étoilé, il souriait intérieurement.

- … C’est contre la loi ! Un tiers de votre salaire sera prélevé pour le plan quinquennal de sauvetage des retraites. Et les outils de l’écocitoyen 1 72 04 29 025 896 seront confisqués. Il devra travailler pour le ministère de l’immigration et de l’identité nationale. Si vous deviez à nouveau contrevenir à la loi, vous seriez tous les deux emprisonnés !

Le lendemain, quand les supra-policiers débarquèrent chez Régis, suite à une alerte sur l’ordinateur du ministère de l’Intérieur, l’appartement était vide. Mais ils trouvèrent sur la tablette de la salle de bains un scalpel et deux biopuces souillés de sang.