pereNoelRogntudju c'est bientôt Noël ! Il y a déjà des suicides de pères Noël à la pelle... Il est temps que je me retire dans mes terres en espérant être hors d'atteinte des giclures de foie gras et des dégoulinures de carte bleue surchauffée et fondue (sans parler d'autres trucs encore plus gore...).

Un malheur n'arrivant jamais seul, deux de mes projets ont abouti en même temps cette semaine. Pourquoi un malheur ? Ben parce que un projet à terme ça fait comme un vide, une page blanche devant soi légèrement déprimante.

Donc le projet Cadavreski (icone dans la colonne de droite) se concrétise par un livre qu'il est tellement beau que j'en ai la larme à l'oeil. cadavreski
Tu veux avoir le privilège de vivre l’aventure humaine et littéraire la plus ébouriffante depuis l’Encyclopédie de d’Alembert et Diderot ? (il y a bien eu Boileau et Narcejac, ou Marx et Engels, mais pas dans le même registre, et puis ils n’étaient que deux)
L’idée est née dans la blogosphère (et la cervelle de madame de K) un beau soir de libations de printemps : écrire à plusieurs un recueil de nouvelles liées entre elles comme dans un cadavre exquis surréaliste, le fil rouge étant un objet qui passerait de l’une à l’autre.
La contrainte oulipienne de chaque auteur était donc de prendre cet objet par la main, au sortir d’une histoire dont il ne connaissait rien, et de le mener à la fin de sa propre histoire pour le transmettre à l’auteur suivant.
Vingt cadavronautes courageux se sont lancés dans cette téméraire aventure ; certains se connaissaient, d’autres se sont rencontrés au hasard de la navigation. Et voilà !

Et le deuxième projet me diras-tu (mais tu suis toi !). Ben je t'en causerai un peu plus tard, pour pas que les nouvelles ébouriffantes se téléscopent trop.

Bon Noël ! quand même hein, et des bizzzz tiens pour l'occasion ! pi un cadeau (clique là !) quoi il est naze mon cadeau ?... tiens en voilà un vrai !