mireille_havet2Monsieur de K est tombé amoureux ! Et comme je veux qu'il me reste fidèle, j'essaie d'assouvir ses fantasmes, au moins virtuellement... Donc l'objet de son nouvel engouement c'est Mireille Havet (et finalement je n'ai pas grand-chose à craindre d'elle puisqu'elle est morte en 1932).

Et à son sujet j'en connais plus que Wikipedia, ce qui ne me rend pas peu fière (pauvre fille !).

C'est une jeune fille qui avait 20 ans au sortir de la grande guerre, qui aimait les femmes et l'oubli apporté par l'opium, et qui est morte à 34 ans de tuberculose dans la solitude et la misère.

Son journal intime a été réédité récemment en 3 volumes dont les titres évocateurs sont :
- le monde entier vous tire par le milieu de ventre (1918-1919)
- aller droit à l'enfer par le chemin même qui le fait oublier (1919-1924)
- c'était l'enfer et ses flammes et ses entailles (1924-1927)
Les critiques à propos de ces livres sont dithyrambiques (je te rassure, à chaque fois je suis obligée de vérifier l'orthographe dans le dictionnaire).mireille_havet
Même Télérama succombe à ses charmes...

Un extrait ?
Mon vice n’est donc point tant l’amour, ni la recherche du plaisir le plus bas physiquement, puisqu’au fond, je fais surtout l’amour pour gagner ma vie et obtenir de mes maîtresses les rentes nécessaires à mes appétits et à mon égoïsme, mais en tout premier lieu et avant tout, les toxiques, et en particulier la morphine, dans l’ivresse supposée de laquelle je vautre mon âme calculatrice et mon corps amoureux de léthargies artificielles qui permettent d’oublier les déconvenues de ma carrière illicite mais très répandue à Paris.
D'autres extraits ? va voir .

Donc si tu sais pas quoi offrir à monsieur de K pour Noël, voilà une idée !