bergamoteEn écrivant une bêtise pour le blog de mademoiselle Pepina, j'ai trébuché sur un mot d'origine turque. Et tu peux chercher, des mots français d'origine turque y'en a pas des masses, mais y'en a ! Et c'est drôle les coïncidences parce que j'ai appris hier soir que le jeune T (un de mes petits voisins) parle couramment le turc.

Or donc me voilà partie à la recherche, non pas du temps perdu, mais des mots français d'origine turque : bergamote (mmmm les bergamotes de Nancy !), bey, cafetan, chacal, chagrin, colback, cravache, divan, kiosque, odalisque, ottomane, salamalec, sorbet, tulipe, turban, turquoise, vampire. (liste complète).

Et là je trébuche encore ! Chagrin ? ! ... D'origine turque ! Oui mais pas le chagrin qui fait les belles chagrinmélancoliques. Il s'agit du chagrin qui sert à faire les portefeuilles ou les reliures : espèce de cuir grenu, préparé avec la peau de la croupe du mulet, de l'âne ou du cheval. Ce chagrin là vient du turc chagrin en turc.

Et la peau de chagrin me diras-tu (très bonne intervention !) ? C'est une peau d'onagre, qui a la particularité d'exaucer tous les souhaits de son propriétaire, mais de rétrécir à chaque fois qu'un souhait se réalise, diminuant d'autant l'espérance de vie de son propriétaire. Cette histoire est celle de "La peau de chagrin", roman écrit par Balzac en 1831.

Et l'onagre ? me diras-tu (mais là tu commences un peu à me fatiguer...) : onagre = hemione = âne sauvage. Comme musique, il me fallait absolument Saint Saens - Le carnaval des animaux - Hemione. Je n'ai pas trouvé la musique, je te mets une video (pardon pour ceux, il y en a encore, mais oui ma brave dame, qui n'ont pas le haut débit) :

Si j'ai lu ce livre (La peau de chagrin) ? Non mais de quoi je me mèle ? ! Par contre je livresuis en train de lire un livre assez rigolo (mais de parti-pris ...) qui s'intitule : "Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?" par Pierre Bayard. Seulement, ne le dis pas aux lecteurs de mon blog, ils pourraient croire que je les baratine.

Et le plus drôle dans tout ça (ah bon, c'est pas drôle ?) c'est que mon mot de départ, yaourt, n'est pas dans la liste !... Il semblerait que yaourt vienne du bulgare jaurt (ben ouais, yaourt bulgare !), mais p'tet bien en passant par la Turquie ?
Et en cherchant yaourt dans gougueule, je tombe sur le blog de Posuto ! Le monde bloguesque est petit non ?