En se promenant sur la petite route derrière Keravel, on voit (voyait, ils sont en train de moissonner) plusieurs champs de blé avec au moins trois sortes différentes de blé (triticum en latin, gwinizh en breton).

Je sais même comment on le dit en russe (ça faisait longtemps que j'avais pas été farfouiller dans des pages russes, hein ? Avant je le faisait plus souvent, tu te rappelles ? Va voir par exemple).
Donc en russe blé = Пшени́ца . La preuve :

wikipédia en rrrrrusse

Je prononcerais ça pchenitza, mais j'en mettrais pas ma main au feu ... si tu es russophone, laisse un commentaire !

J'ai cherché à identifier les variétés de blé. J'ai trouvé un site très joli, avec des reproductions de gravures anciennes, mais je n'ai pas réussi à retrouver toutes celles que j'ai observées.

Ble22 Ble21 Celui-ci est peut-être le blé Victoria blanc ?

Ble32 Ble31 Celui-ci le blé de mars barbu ordinaire ?

  Et celui-ci, si je ne l'ai pas trouvé, c'est peut-être     Ble12 Ble11
        que c'est de l'orge ...  (c'est de l'orge !)

Savais-tu que la culture des céréales (et du blé en particulier) a été à l'origine de la révolution néolithique  : sédentarisation des chasseurs /cueilleurs, développement des villages, de l'élevage, des techniques (plus de détails ici). Cela se passait entre 10 000 et 8 000 avant Jésus Christ, dans la région du croissant fertile, c'est à dire une large zone du moyen orient qui comprend les actuels Israël, Liban, Irak. Cette région qui a donné naissance à notre civilisation occidentale donnera-t-elle naissance aussi à la troisième guerre mondiale ? C'était une réflexion pessimiste et hors sujet ...

Rizières en terrassesblanc

En Asie c'est la culture du riz qui a façonné la Culture avec un grand C.

blanc

Et en Amérique la culture du Maïs.

blanc

Demain, si vous êtes sages, je vous parlerai des blésois (habitants Blois), bléros (euh non ! blaireau, comme Yojik, et pas Blerot comme l'architecte art nouveau bruxellois), blé / pognon / oseille / flouze / pèze, et blessure.

Et voilà à quoi j'ai pensé quand j'ai pensé à blond comme les blés :

(le renard, parlant au petit prince) " Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. le petit Prince
Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m'ennuie donc un peu. Mais si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sous terre. Le tien m'appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé … "

Le petit prince - A. de Saint Exupéry (illustration de l'auteur)